71 CARRES NOIRS

Fragment 14

 

Megève, le 4 novembre 1930

Mon cher Pol,

Nos chantiers ne marchent pas du tout (Roc des Fiz surtout) et je ne vois vraiment pas ce que l'on peut faire pour obtenir autre chose que les ricanements de Catella fils. J'ai fait rassembler les hommes hier à l'heure du déjeuner et les ai fait dénombrer par Gourreau : 70 environ pour les 2 chantiers. Le bâtiment général du Roc des Fiz n'a pas bougé : Catella n'a pas mis d'hommes supplémentaires et je sens bien qu'il a l'intention nettement arrêtée de ne pas le commencer. Le premier petit pavillon n'est pas encore fini de couler. Et le plus désolant, c'est qu'il neige sans arrêt depuis hier matin. Comme en outre le Dr D. est à Paris en ce moment, nous pouvons nous attendre à recevoir sur les doigts. Que faire ?

Bien cordialement à toi,

Henry