71 CARRES NOIRS

Fragment 27

Megève, le 2 mars 1931

Mon cher Pol,

Des éboulements qui auraient pu provoquer des accidents de personne se sont produits à l'occasion des fouilles du bâtiment des Services Généraux du Roc des Fiz. A mon avis, il serait utile (pour ne pas dire indispensable) d'entreprendre dès à présent, puisque Catella a des hommes sur place, les terrassements nécessaires pour dégager le bâtiment des Services Généraux au Nord. Dis à Balgi que pour la bonne exécution des travaux, il faudrait que André donne les instructions nécessaires sans aucun délai : il est très difficile de maintenir par des boxages d'ailleurs coûteux un terrain meuble et chargé d'eau. Il faut que l'ordre soit donné d'abaisser le terrain jusqu'à sa cote définitive et d'excaver les cours anglaises. Au Nord du Pavillon A, il est également urgent de donner au talus sa pente définitive pour éviter les accidents possibles. J'ai fait augmenter la surface d'appui des semelles : le terrain est composé d'éboulis assez récents pour que l'on y trouve des troncs d'arbres anciens exigeant des précautions supplémentaires à celles prévues au descriptif.

Bien cordialement à toi,

Henry

PS : Je pense qu'il serait très utile que André fasse un projet très étudié d'écoulement des eaux pluviales et de fonte des neiges. Ce serait une sécurité pour tout le monde.

 

retour à la stèle