Sépànd Danesh

 

Les recherches de l’artiste franco-iranien Sépànd Danesh (né en 1984) se regroupent autour d’un monde fait de silences où chaque geste et chaque détail nous proposent une interprétation libre. Ses œuvres admettent l’évidence d’une solitude non imposée mais régie par l’histoire propre de l’artiste, dont la famille a fui l’Iran après des années de guerre. Nourri d’une nouvelle culture française dont il a dû apprendre la langue à travers les livres, Sépànd Danesh s’est appliqué à faire jouer cette suspension d’identité. Des références aux grands écrivains jusqu’aux notions iconographiques des représentations occidentales, il ne met pas de côté ses souvenirs de l’Iran. Élève de Giuseppe Penone puis de Philippe Cognée à l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris, il a également étudié la peinture à Helsinki. Son travail est présent dans de nombreuses collections européennes, notamment la Fondation Colas.

 

 
sepand.jpg